George
Ritt, Mischling, 6 Joer et 1 Méint
Charakter: Timide au début
Morphi
Ritt, XPodenco , 10 Joer

Als Baby a Spunie fonnt ginn, iwwer eng Organisatioun hei a Lëtzebuerg vermëttelt a just fir e puer Deeg am Asyl geparkt, sinn aus e puer Deeg Jore ginn.

Ech hunn nach net vill vun der Welt gesinn a sinn dofir onsécher an ängschtlech. Mat mir muss een sech ufrënnen, also net einfach kommen a spadséiere goen, mee mol e bësschen Zäit mat mir verbrénge bis ech keng Angscht méi virun dir hunn. Dann kommen ech awer gär an huele meng Schmuseenheeten of. Ech wäichen éischter zréck wei dass ech mech wieren, dofir brauch een e bëssche méi Gedold mat mir.

Als Podenco geziicht, sinn ech e Jeeër a liewen dat och dobaussen aus, wann ech kann. Mech däerf een also net frei lafe loossen, soss maachen ech dat fir dat ech geziicht gi sinn.

Ausser mat mengem Kolleg Miro a menger Frëndin Dora ginn ech net mat anere Muppen eens. Mat enger Muppenkollegin kann ee mol probéieren.

Un verstänneg Kanner géif ech mech bestëmmt gewinnen.

Mat Kaze kann ech net zesumme liewen, déi hunn ech "fir ze friessen" gär.

Ah jo, dat hat ech bal vergiess. Ech hunn nëmme méi een An well ech virun enger Zäit en Tumor dran hat, deen een huet missen eraushuelen. Et ass e klenge Schéinheetsfeeler dee mech awer net steiert, an ech sinn och erëm ganz gesond, esou dass ech nach vill Jore Couch mat iech deele kann.

Trouvé en Espagne, alors que je n’étais encore qu’un petit chiot, une organisation espagnole m’avait trouvé des parents adoptifs au Luxembourg, j’ai donc été amené ici à Dudelange en attendant que mes nouveaux maîtres viennent me récupérer. Cela n’aurait dû durer que quelques jours… et les jours sont devenus des années. Ils ne sont jamais venus.

 

Je n’ai pas vu grand-chose dans ma vie. Je suis donc peu sûr de moi et méfiant. Avec moi, c’est donc un travail de longue haleine et ce  n’est pas facile de me promener en laisse. Il faut d’abord prendre le temps de m’apprivoiser, gagner ma confiance pour faire disparaître la peur. Une fois cette étape franchie, je viens réclamer des câlins avec plaisir. Je suis fuyant, pas agressif. Il faut donc être très patient avec moi.

 

En tant que Podenco, je suis un chasseur dans l’âme. Il ne faut donc pas me laisser courir sans laisse, sinon ma nature revient au galop et je courre après tout ce qui bouge. Je pourrais bien m’habituer à des enfants calmes et traitant les animaux avec respect. Je ne peux pas vivre avec un chat, parce que je pourrais en faire mon 4 heures… Seule la compagnie de Miro et Dora me convient, sinon je préfère être seul.

 

Ah oui, j’oubliais. Mon côté pirate, je le dois à une tumeur qui a dû être enlevée, il y a quelque temps. L’absence d’un œil ne me dérange absolument pas et ma santé est aujourd’hui parfaite. Je pourrais donc encore longtemps partager votre canapé.

 

 

Charakter: Timide au début
Versteet sech mat Kazen: Nee
Identifikatioun: CHIP
Dora
Mudder, Labradormischling, 13 Joer et 10 Méint

No 3 Joer bei mengem Mënsch, huet hien eis, meng Schwëster Laika a mech, hei ofginn. Ech sinn Dora an di mësch schwéier mat engem Liewen ausserhalb vu mengem Haus a Gard. Leider hunn mir näischt kenne geléiert, weder eis Ëmwelt nach aner Muppen.

Ech fäerten alles wat ech net kennen a setzen esou gutt wéi ni meng Patt virun Dier vum Asyl. Net well kee mat mir wëll spadséiere goe, mee well ech einfach nëmme fäerten a mech dann dohinsetzen a mech net méi vun der Platz beweegen.

Ech ginn onheemlech gär geschmuust a sinn och frou mat all Mënsch op kleng oder grouss. Eigentlech bräicht ech just eng Plaz mat engem Kierfchen an engem grousse Gard wou ech mech doheem fille kann. Spadséiere braucht dir net méi mat mir ze goen, ech géif et villäicht nach léieren, mee liewen elo schonn esou laang ouni, esou dat ech et net méi brauch.

En Muppenkolleg(in) brauch ech net, wann een do wär, misst ee kucken op ech mech mat him géif verdroen.

Après trois ans, mes maîtres m’ont abandonné ici, moi et ma sœur Laika. Je m’appelle Dora et en dehors, de ma maison et mon jardin, je ne connais presque rien. Malheureusement, je n’ai jamais fréquenté d’autres chiens, ni un autre environnement.

J’ai peur de tout ce que je ne connais pas et n’ai jamais mis une patte hors de l’asile. Non pas que personne ne souhaite me promener, mais parce qu’une fois dehors, je m’assois et ne bouge plus par peur.

J’adore les caresses et j’aime tous les êtres humains, grands ou petits. En fait, j’ai simplement besoin d’une maison et d’un jardin pour me sentir bien. Du coup, inutile de me promener. Je pourrais encore apprendre, mais je suis tellement habituée à vivre sans promenade, que je n’en ai plus besoin. Je n’ai pas besoin  d’être avec un autre chien, mais si je m’entends bien avec lui pourquoi pas…

 

 

Charakter: Timide au début
Verhalen: Ganz léif
Versteet sech mat Kazen: Nee
Versteet sech mat Kanner: Jo mat Kanner déi wëssen wei mat engem Mupp emgoen​
Identifikatioun: CHIP